Bien communiquer dans son couple : 5 conseils clé

Valérie 21 décembre 2021

Je suis sûre que vous avez déjà entendu cette phrase : la communication est la clé de toute relation. Ça fait cliché, mais c’est vrai. Je pense qu’il est très facile de dire aux gens que la communication est importante dans une relation saine, mais il n’est pas aussi facile d’expliquer comment communiquer. Et si on ne nous apprend jamais à utiliser cette clé, alors nous ne pourrons jamais ouvrir la porte à une communication saine.

La communication se définit par de nombreuses choses, mais ma définition préférée est la suivante : « la transmission ou le partage réussi d’idées et de sentiments ».

Vous trouverez ci-dessous 5 conseils pour mieux communiquer dans votre couple :

1. Posez des questions ouvertes

La communication ne consiste pas seulement à parler de la journée de l’autre et à dire ce que vous avez mangé au déjeuner. Il s’agit d’être capable de creuser en profondeur et d’apprendre à connaître cette personne aussi bien que possible. Il n’est pas toujours facile de creuser en profondeur, surtout pour ceux qui n’ont jamais été à l’aise pour parler de leurs sentiments. Et il n’est pas nécessaire de faire de chaque conversation un cœur à cœur.

Il existe des moyens de le faire sans faire pression sur votre partenaire pour qu’il dévoile ses secrets les plus profonds. Par exemple, au lieu de poser des questions par oui ou par non comme « As-tu passé une bonne journée ? », essayez de poser des questions plus ouvertes comme « Comment s’est passée ta journée ? ». Oui, il se peut qu’il réponde par une brève non-réponse (« bien », « bien », « pareil »), mais les questions ouvertes lui donnent l’occasion d’en dire plus s’il le souhaite. N’oubliez pas que tout le monde ne s’ouvre pas très facilement. Soyez patient avec votre partenaire s’il ne partage pas tout le temps. Nous fixons des limites à nos émotions et les limites de chacun sont différentes. Soyez donc attentif et respectueux de ses limites émotionnelles, et il devrait être tout aussi attentif et respectueux des vôtres.

En fin de compte, plus vous apprendrez à connaître votre conjoint en profondeur, plus vous serez ouvert et honnête l’un envers l’autre. Et l’honnêteté engendre la confiance, qui sont deux piliers très importants d’une relation saine (indice : la communication est un autre pilier très important !)

2. Repérer les signaux non verbaux
Si votre partenaire vous dit  » ma journée s’est bien passée  » mais que son ton semble irrité, contrarié ou en colère, il se peut qu’il ressente quelque chose d’autre qu’il n’est pas encore prêt à communiquer. La communication ne se résume pas aux mots que nous prononçons, mais aussi à la manière dont nous les disons. Notre ton et notre attitude sont bien plus révélateurs que les mots qui sortent de notre bouche. Et c’est une véritable compétence que d’être capable de repérer ces indices non verbaux. Observez les expressions du visage de votre partenaire, ses mains tremblent-elles ou sont-elles agitées ?), son langage corporel (établit-il un contact visuel ? croise-t-il les bras ?) et écoutez le ton de sa voix.
3. N’essayez pas de lire dans leurs pensées

Parfois, il suffit de regarder une personne pour savoir ce qu’elle ressent. Ce n’est pas toujours facile à faire et soyons honnêtes : même si nous voulons lire dans les pensées, nous ne le faisons pas et ne devrions pas le faire. Donc, si vous n’êtes pas sûr de ce que ressent votre partenaire, demandez-lui.

Si c’est vous qui retenez les choses et attendez de votre partenaire qu’il lise dans vos pensées, prenez un moment pour apprécier le fait que votre partenaire fasse un effort en vous demandant ce qui se passe plutôt que d’ignorer le problème. Faites de votre mieux pour lui faire savoir ce que vous ressentez lorsque vous êtes prêt à vous ouvrir. Il n’est pas sain de dire que vous allez bien alors que ce n’est pas le cas, puis d’en vouloir à votre partenaire de ne pas avoir compris. Soyez honnête sur ce que vous ressentez du mieux que vous pouvez, et essayez de l’exprimer de manière saine avant que la situation n’explose et que quelqu’un dise quelque chose qu’il regrette.
Il est toujours préférable d’être direct que passif agressif.

Si c’est votre partenaire qui est coupable d’être passif agressif, essayez de lui faire comprendre que cela n’aide aucun de vous deux lorsqu’il n’est pas honnête sur ce qu’il ressent. Bien sûr, c’est génial quand on se connaît si bien qu’on peut pratiquement lire dans les pensées de l’autre et savoir exactement ce qu’il faut dire au bon moment, mais nous sommes humains et nous pouvons parfois faire des erreurs ou manquer des indices qui semblent évidents à notre partenaire ou vice versa. Il est important que vous fassiez tous deux un effort pour mieux vous comprendre et que vous soyez également patients l’un envers l’autre.

4. La conversation est une action à double sens

Lorsque vous communiquez avec votre partenaire, notez combien de fois où vous dites « Je », « Tu » ou « Nous ». Si la conversation porte essentiellement sur vous-même, ce n’est pas vraiment une conversation. N’oubliez pas de vous tourner vers votre partenaire et de lui poser des questions sur ce qu’il ressent, ce qu’il pense et ce qui lui arrive. Si vous trouvez que vous dites souvent « tu », quel est le contexte ? Est-ce que vous pointez du doigt et blâmez quelqu’un ?

Les relations sont l’affaire des deux personnes, et chacune d’entre elles doit avoir son mot à dire. Les deux personnes doivent se sentir écoutées et pouvoir partager ce qu’elles pensent. Si vous avez l’impression que votre partenaire prend le dessus sur les conversations et que vous n’arrivez pas à placer un mot, il est important de le lui faire savoir. Il se peut qu’il ne soit pas conscient qu’il domine la conversation. Les conversations sont comme un match de tennis ; elles doivent aller et venir naturellement pour chaque personne.

5. Réservez du temps pour parler

Votre relation est précieuse et c’est pour cela que lui accorder du temps de qualité, du temps pour échanger entre vous est primordial.

Alors organisez un moment cocooning, sympathique. C’est un cadeau que vous vous faîtes à tous les 2.

Clé bonus : Dites-lui ce que vous attendez de lui ou d’elle

Parfois, j’ai juste envie de me défouler et je me sens validée par le fait que mon partenaire me soutient en disant : « Oui, ça craint vraiment, je suis désolée ! ». D’autres fois, je veux des conseils. Comme je l’ai déjà dit, aucun d’entre nous ne sait lire dans les pensées, il est donc important de tenir votre partenaire informé pour que vous soyez sur la même longueur d’onde. Si vous dites à l’avance quelque chose comme « J’ai besoin de me défouler maintenant et je ne cherche pas de conseils, juste votre soutien » ou « J’ai vraiment besoin de votre avis sur cette situation », vous lui ferez savoir exactement ce dont vous avez besoin à ce moment-là.

Le fait de dire directement ce dont vous avez besoin peut également atténuer les problèmes de communication ou de stress dans une situation donnée. En le faisant savoir à l’avance, nous pouvons peut-être éviter les désaccords inutiles provoqués par une mauvaise communication.

La communication est une compétence
En fin de compte, la communication est une compétence, ce qui signifie qu’il est toujours possible de l’améliorer. Travaillez avec votre partenaire pour déterminer comment vous pouvez maintenir une communication saine et rester sur la même longueur d’onde. Soyez aussi honnête, direct, gentil et réfléchi que possible.