Drague : les femmes prennent les devants

Agence matrimoniale Paris

#MeToo et #Balancetonporc ont compliqué les relations de séduction. Dans le sillage de ces mouvements contre les violences sexistes, 61 % des femmes disent aujourd’hui devoir faire plus souvent le premier pas.

« L’homme propose, la femme dispose. » Cette citation de Jules Renard devenue un adage décrivant le schéma traditionnel des relations femmes-hommes a du plomb dans l’aile. La femme, un être passif attendant d’être séduit ? Que nenni ! La gent féminine mène désormais de plus en plus souvent la danse.

C’est ce que révèle une étude sur les Français et la drague, menée par YouGov pour l’application de rencontre Happn*. Entre autres pourcentages, il en est un qui pulvérise ces supposées lois du jeu amoureux : 61 % des femmes interrogées disent faire plus fréquemment le premier pas.

Un taux « réaliste », selon Valérie Bruat, coach en relations amoureuses : « On le doit surtout aux femmes de moins 40 ans qui n’hésitent pas à marquer leurs préférences. Elles ont fait des études longues, arborent une réussite qui n’a rien à envier à celles des hommes… La société est en pleine mutation. De fait, les rapports entre les femmes et les hommes aussi. »

Retrouvez l’intégralité de cet article sur le Parisien