Tourner la page après un divorce, et en sortir grandi

Valérie 4 mars 2021

-Le mot de Valérie Bruat-

Le mariage, c’est la promesse d’une vie à deux. C’est le soulagement de pouvoir enfin tout partager avec un(e) autre : des discussions enflammées, des repas en amoureux, des fous rires communs, des projets en duo… pour toujours. Le mariage, c’est un peu l’union de deux êtres seuls qui se retrouvent pour ne plus l’être, plus jamais. Bref, la vie de couple c’est un projet qui semble idyllique, un rêve éveillé, mais dans lequel cependant chacun à ses attentes, ses désirs, ses besoins… Et le retour à la réalité est parfois dur. Incompréhension, rancœur, colère, trahison ; la fin d’un mariage est souvent brutale et pleine de déception. En France, les statistiques révèlent que 45% des mariages finissent en rupture ; Le calcul est vite fait, nous sommes très nombreux à nous retrouver seuls après un divorce. Des chiffres qui laissent perplexe : Quelle vie après une séparation ? Comment gérer la solitude qui suit le divorce ? Comment se remettre de cette expérience de vie douloureuse, comment la transcender pour en faire un apprentissage sur soi, et en sortir grandi(e), épanoui(e) et heureux(se) ?

Après un divorce, on se retrouve bien souvent perdu(e), avec pas mal de doute et une sacrée perte de confiance en soi. Que cette séparation ait été souhaitée par les deux, que vous ayez été celui qui part ou celui qu’on a quitté, le « post-mariage » laisse quelques questions ouvertes : « Comment j’ai pu ne rien voir ? », « qui était vraiment l’autre que j’ai aimé ? », « qui suis-je au fond ? », « qu’est ce que j’ai fais de mal ? », « Et vers où vais-je aller maintenant ? ». Ces questions sont légitimes et méritent d’être posées. Et si vous vous donniez le droit de souffler, d’accuser le coup et même de pleurer, qu’est-ce qu’il se passerait ? Qu’est ce que cela pourrait vous apporter ? Il va falloir oser exprimer vos ressentis, entièrement. Sans honte ni culpabilité. Et même si certaines émotions font peur, parce qu’elles semblent négatives, il est d’autant plus important de les extérioriser.

Extérioriser mes émotions, ok. Mais comment ? A chacun sa méthode. Le plus important est de porter un regard bienveillant sur votre expérience de vie. N’hésitez pas à tester diverses formes créatives comme outil d’expression : l’écriture (poème, carnet intime), le dessin (un petit croquis quotidien reflétant votre état intérieur, ou une grande fresque), le chant (en solo sous la douche), la danse (douce et intérieure, ou dynamique pour se défouler), le découpage, le collage, la sculpture… La bonne nouvelle : pas besoin de maîtriser la discipline pour se l’approprier ! Chez soi ou en atelier à plusieurs, vous allez vous donner la possibilité de vous exprimer à travers vos émotions, votre corporalité, votre créativité. Et ce qui est exprimé n’est pas refoulé, donc n’envahira pas vos nuits et votre inconscient.

Doucement accepter, exprimer et incarner ses émotions est le premier pas pour entamer le deuil de son mariage, et avancer vers demain.

Une des principales problématiques que l’on vit lorsque l’on est fraîchement divorcé est la solitude. La peur de se retrouver invité(e) seul(e) parmi des couples, ou bien de voir nos amis s’éloigner. Et si certains amis s’écartent, c’est peut-être aussi le signe que vous n’avez plus grand-chose à partager avec eux. Après tout, ce n’est pas la quantité d’amis que l’on a qui est le plus important, mais bien la qualité de la relation que l’on partage avec chacun. Ce « post-divorce » peut être l’occasion de faire le point sur vos relations amicales, et de faire le tri. Et si cette expérience du divorce vous permettait de redéfinir vos attentes quant aux relations que vous désirez dorénavant partager ?

Avant de se précipiter à vouloir combler sa solitude par des rencontres décevantes sur des applications de rencontres « fast food », et si nous décidions de bien vivre avec notre solitude intérieure ? Et si nous en profitions pour construire de nouveaux liens avec nous-mêmes ? En créant plus de confiance entre moi…et moi ? Plus de sérénité, d’acceptation, d’amour… Et si cette solitude post-divorce était une belle occasion pour redéfinir qui je suis et ce que je veux ?

Alors, une fois ce voyage à la découverte de soi entrepris, nous voilà enfin prêt(e) à partager notre solitude à deux, un nouveau chapitre amoureux peut alors s’ouvrir …

Notre méthode unique peut vous aider à passer ce cap, n'hésitez pas à vous renseigner.